Kingdom Hearts Wars

Les batailles des mondes oubliés
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 En attendant le chef

Aller en bas 
AuteurMessage
Etienne Orak
Initié
avatar

Masculin Nombre de messages : 169
Age : 28
Localisation : Perdu dans l'espace, à bord de l'Ultima.
Proverbe : L'être humain est beaucoup trop complexe pour lui accorder des distinctions supplémentaires.
Groupe : Les Wyverns
Date d'inscription : 04/01/2008

MessageSujet: En attendant le chef   Mer 24 Déc - 14:06

Après quelques jours de navigation, l'équipage de l'Ultima arrive au point de rendez-vous que Etienne leur avait fixé.

Tarnaught: -Qu'est-ce que ça veut dire ça? C'est le vide total cet endroit. Pas de planète, de station ou quoi que ce soit qui y ressemble. Il veut que l'on attende ici? A la vue de tout le monde?
Videl: -Si Etienne sait ce qu'il fait, il n'y a rien à craindre.
Tarnaught: -Oui mais je trouve quand même ça bizarre.

Plus loin, dans l'unité centrale, Ezoq surveillait attentivement les radars, les positions du vaisseau, l'état de ce dernier. Il n'avait pas autant travaillé là dedans que depuis que Etienne se soit absenté.

Ezoq: -Il y a vraiment des jours où je regrette qu'Etienne ne soit pas là. Bon, toujours rien, pas de Figerniens, pas de trucs étranges, tout est calme...A part peut-être Tarnaught...

Dit-il en regardant l'écran de surveillance de la cabine de pilotage. En effet, Tarnaught n'arrêtait pas de faire des allées et venues d'un bout à l'autre de la pièce, cherchant à comprendre pourquoi cet endroit en particulier?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mmpowerrangers.forumotion.com
Etienne Orak
Initié
avatar

Masculin Nombre de messages : 169
Age : 28
Localisation : Perdu dans l'espace, à bord de l'Ultima.
Proverbe : L'être humain est beaucoup trop complexe pour lui accorder des distinctions supplémentaires.
Groupe : Les Wyverns
Date d'inscription : 04/01/2008

MessageSujet: Re: En attendant le chef   Ven 26 Déc - 0:24

Dans la chambre d'Aiko, cette dernière s'empressait de préparer son filtre d'amour avec les quelques ingrédients dont elle dispose. Il lui en manque presque la moitié, mais elle s'acharne et continue ses expériences.

Aiko: -*Attends un peu Garnet. Tu n'auras pas Etienne. Je n'ai pas dit mon dernier mot.*

Pendant ce temps, Tarnaught perd paticence.

Tarnaught: -BORDEL! POURQUOI ICI? Préparez les machines, on va se poser sur la planète la plus proche.
Videl: -Vous êtes sûr que c'est judicieux comme choix?
Tarnaught: -Etienne ne sais pas ce qu'il fait c'est évident. Depuis des semaines il ne fait plus rien de concret. Je m'en tape de ces ordres, on se pose quelque part et on le rappelle pour lui dire où on se trouve.
Videl: -J'ose pas imaginer sa réaction.
Tarnaught: -Videl. Deux choses: FERME TA GUEULE et EXÉCUTION.

Devant la colère de Tarnaught, Videl obéit aux ordres, bien qu'il les conteste. Petit à petit, l'Ultima change de cap et prend la direction d'une planète où ils pourront se poser.
Pendant ce temps, un gigantesque vaisseau de combat nommé Armageddon, se déplace à la recherche du vaisseau Ultima. A son bord, le général Azdurg et son nouveau second, Estieben Orak, contemplent l'espace en pensant au succès qui se dessine.


Azdurg: -Une bonne chose que vous soyez là Estieben. Maintenant que vous portez cette épée, nous avons quelqu'un de suffisamment fort pour affronter le soldat Orak.
Estieben: -Que dois-je faire mon général? Dois-je le tuer?
Azdurg: -Uniquement en dernier recours. Autrement, essayez de le ramener en vie, nous déciderons de son sort à Figerna.

Tout en discutant, Azdurg sortit d'un placard une bouteille d'alcool et deux petit verres. Pendant qu'il les remplissait, Estieben pensait.

Estieben: -*Ne t'en fais pas Etienne. Je ferais tout pour que l'on reste en vie. J'ai tant à pardonner.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mmpowerrangers.forumotion.com
Etienne Orak
Initié
avatar

Masculin Nombre de messages : 169
Age : 28
Localisation : Perdu dans l'espace, à bord de l'Ultima.
Proverbe : L'être humain est beaucoup trop complexe pour lui accorder des distinctions supplémentaires.
Groupe : Les Wyverns
Date d'inscription : 04/01/2008

MessageSujet: Re: En attendant le chef   Ven 26 Déc - 14:02

Le lendemain, l'équipage de l'Ultima se posa sur une planète complètement déserte. Rien que du sable et quelques oasis à perte de vue, pas la moindre trace de vie. Tarnaught s'adressa à l'équipage.

Tarnaught: -Bon écoutez, j'ai averti le chef que nous nous étions posés ici et que nous l'attendions.
Videl: -Je parie qu'il vous a gueulé dessus.
Tarnaught: -Pas du tout.
Ezoq: -Heu, Tarnaught.
Tarnaught: -Quoi encore?
Ezoq: -J'ai capté ce signal radar il y a dix minutes, et je crois qu'il aurait mieux valu rester au point donné par le chef.
Tarnaught: -Et pourquoi?
Ezoq: -Parce que l'Armageddon nous a repérés et il se déplace en notre direction.
Taranught: -Et c'est quoi l'Armageddon?
Ezoq: Le plus puissant et le plus dévastateur des vaisseaux de la flotte Figernienne. J'y ai travaillé en tant que mécanicien pendant quelques années avant de collaborer avec Etienne. A ma connaissance, c'est l'un des vaisseaux les plus fournis en armement dans l'univers et il est capable de contenir un équipage de plus de cinq mille soldats. Nous ne sommes que quatre plus les quelques dizaines d'hommes dont nous disposons. Une misère comparé à ce qui arrive.
Tarnaught: -Merde...Que faire?
Videl: -C'est vous le chef en l'absence d'Etienne. C'est vous qui décidez ce qu'il faut faire. Soit combattre au risque de tous nous tuer, ou bien être lâche et se rendre auprès des Figerniens.

Pendant ce temps, l'Armageddon approche dangereusement.

Estieben: -Le vaisseau s'est posé sur cette planète mon général. Nous les tenons.
Azdurg: -Parfait, parfait...Orak est fait comme un rat. Donnez l'ordre à tout les membres de l'équipage de se mettre à son poste. Nous allons avoir droit à un joli spectacle dans quelques heures.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mmpowerrangers.forumotion.com
Etienne Orak
Initié
avatar

Masculin Nombre de messages : 169
Age : 28
Localisation : Perdu dans l'espace, à bord de l'Ultima.
Proverbe : L'être humain est beaucoup trop complexe pour lui accorder des distinctions supplémentaires.
Groupe : Les Wyverns
Date d'inscription : 04/01/2008

MessageSujet: Re: En attendant le chef   Lun 29 Déc - 13:35

Seul dans la salle de commande de l'Ultima, Tarnaught est dépité. Il n'arrive pas à admettre l'erreur monumentale qu'il a fait en n'obéissant pas aux ordres d'Etienne. L'Armageddon se trouve à présent près de la planète où se trouve l'Ultima.

Azdurg: -Parfait. Ordonnez à l'équipage de l'Ultima que Orak se rende. Sinon nous ouvrons le feu.
-Chef, regardez à l'écran.

En effet, près de l'entrée de l'Ultima, Tarnaught agite un linge blanc en signe de capitulation.

Azdurg: -HA! Ils abandonnent. Ils ont enfin compris que l'on ne pouvait pas lutter contre l'armée de Figerna. Posez l'Armageddon à terre, on va aller chercher Orak.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mmpowerrangers.forumotion.com
Etienne Orak
Initié
avatar

Masculin Nombre de messages : 169
Age : 28
Localisation : Perdu dans l'espace, à bord de l'Ultima.
Proverbe : L'être humain est beaucoup trop complexe pour lui accorder des distinctions supplémentaires.
Groupe : Les Wyverns
Date d'inscription : 04/01/2008

MessageSujet: Re: En attendant le chef   Lun 12 Jan - 22:55

L'Armageddon se posa suffisamment près de l'Ultima pour le voir, mais à distance raisonnable pour que les canons de ce dernier ne l'atteignent pas. Azdurg suivi de près par Estieben et d'une centaine de soldats Figerniens, avancèrent en direction de l'Ultima. Depuis l'intérieur du vaisseau, Ezoq, Aiko et Videl observèrent Tarnaught qui semblait s'enfoncer complètement après avoir commis cette irréparable erreur.

Aiko: -Il a vraiment fait fort cet abruti.
Videl: -Je l'avais pourtant prévenu. S'il avait suivi à la lettre les ordres d'Etienne, on en serait pas là.
Ezoq: -Hé...Une petite minute.

Ezoq pris une paire de jumelles qui traînait dans la cabine de pilotage puis depuis un des hublots, observa le groupe de Figerniens qui avançait.

Ezoq: -Mais...Mais je ne rêve pas...Impossible...
Videl: -Que se passe-t-il Ezoq?
Ezoq: -Le type au manteau blanc derrière Azdurg...C'est Estieben, le frère ainé d'Etienne. Je croyais pourtant qu'il était mort il y a cinq ans au cours d'une mission.
Videl: -Il n'y a pas que ça. Je sens une aura très mauvaise se dégager de ce garçon. Je sens la signature du forgeron des ténèbres derrière tout ça.
Ezoq: -Qui?
Videl: -Laisse tomber. Le frère du chef a en tout cas été doté d'une épée à l'aura très maléfique. Je crois que ça n'augure rien de bon.
Ezoq: -Je file contacter Etienne. Il faut qu'il revienne ici coûte que coûte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mmpowerrangers.forumotion.com
Kurama Hinata
Combattant
avatar

Nombre de messages : 38
Date d'inscription : 25/12/2008

MessageSujet: Re: En attendant le chef   Mar 13 Jan - 2:06

Une fumée noire apparu autour de toute les personnes de l'ultima , puis une faible lueur brilla pour laisser place à une voie et pas n'importe laquelle :

??? : Equipage de l'ultima ! Ici Efreet le forgeron des ténèbres !

Efreet apparu translucide dans cette fumée noire :

Efreet : Ceci est un message qui est sencé apparaitre à l'aproche du porteur du sabre parasite Loki ! Je l'ai confier à votre ennemis suite à un accord que j'avais avec lui ! Mais vous avez eu de la chance que Katarck soit avec vous à ce moment là ! Car vous n'auriez eu aucune chance face à moi peut importe votre niveau de puissance que vous aillé !

L'espece d'holograme d'Efreet fendit doucement l'aire avec sa main faisant aparaitre de petite flamme bleu egale au nombre de personne présente :

Efreet : Ne pouvant vous fournir des armes pour combatre le porteur de Loki , je vous confit ces flammes venant de ma forge ! Elle ne vous protegerons pas du pouvoir de Loki , elle n'ont pas d'éssence propre , elle ne deviendron pas des armes , mais elles pouront améliorez grandement vos pouvoirs ou vos équipement ! faites en bon usage ! Et surtout , n'abandonner pas le combat !

La fumée noire se dissipa faisant disparaitre Efreet par la même occasion , seul les petites flammes était rester sur place .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Etienne Orak
Initié
avatar

Masculin Nombre de messages : 169
Age : 28
Localisation : Perdu dans l'espace, à bord de l'Ultima.
Proverbe : L'être humain est beaucoup trop complexe pour lui accorder des distinctions supplémentaires.
Groupe : Les Wyverns
Date d'inscription : 04/01/2008

MessageSujet: Re: En attendant le chef   Mar 13 Jan - 21:37

Ezoq: -On peut lui faire confiance?
Videl: -Difficile à dire. Un démon puissant comme lui agit comme bon lui semble, quand ça l'arrange, ou pour s'amuser. Mais je crois que compte tenu de la situation, on n'a rien à perdre.

Videl saisit une des flammes laissées par Efreet, et sentit son corps envahi par une intense chaleur.

Aiko: -Il n'est pas question que je prenne ça. Je suis une alchimiste, pas une guerrière.
Ezoq: -Excuse-moi Videl, mais moi non plus je ne préfère pas me risquer avec des choses que je ne connais pas. Tu n'as qu'a prendre toutes les flammes si tu veux. Même si je manie quelques armes, je suis avant tout un mécanicien.
Videl: -Je ne peux en prendre qu'une, si j'en prends une seconde, je risque de ne plus me contrôler. Restez ici et faites attention.

Dehors, Tarnaught attendait avec son drapeau blanc à l'épaule.

Azdurg: -Où est Orak?
Tarnaught: -Le chef n'est pas là. Il est parti pour régler une affaire et nous a laissés ici.
Azdurg: -Fouillez l'intérieur du vaisseau Estieben.
Estieben: -A vos ordres mon général. Suivez-moi vous-autres.

Estieben entra à l'intérieur de l'Ultima suivi d'une quinzaine de soldats. Au même moment, Videl prenait la direction de la sortie, et il vit arriver devant lui le groupe de Figerniens dans un couloir. Il sortit promptement sa lance dans son dos et dit:

Videl: -Si vous cherchez le chef, il n'est pas ici. Par contre, si vous faites un pas de plus, je vous tue.
Estieben: -Bien.

Estieben se retourna alors vers ses hommes, dégaina Loki et dit:

Estieben: -Je vais vous aider à les tuer.

Les Figerniens avaient du mal à comprendre pourquoi Estieben se retournait contre eux, et encore moins de temps pour comprendre qu'ils étaient morts. Videl lui a pu constater la puissance de ce que Efreet leur a laissé.

Estieben: -Désolé pour le désagrément.
Videl: -Que voulez-vous exactement?
Estieben: -Je suis le frère ainé de Etienne Orak, Estieben. Il est là?
Videl: -Je viens de vous le dire: Il n'est pas là, et je ne sais pas quand il va revenir. Mais pour l'instant il y a pire. Votre revirement risque de nous causer pas mal d'ennuis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mmpowerrangers.forumotion.com
Etienne Orak
Initié
avatar

Masculin Nombre de messages : 169
Age : 28
Localisation : Perdu dans l'espace, à bord de l'Ultima.
Proverbe : L'être humain est beaucoup trop complexe pour lui accorder des distinctions supplémentaires.
Groupe : Les Wyverns
Date d'inscription : 04/01/2008

MessageSujet: Re: En attendant le chef   Dim 1 Fév - 2:34

Pendant que Estieben changeait brusquement de camp, à l'extérieur du vaisseau, Azdurg s'impatiente.

Tarnaught: -Ça ne sert à rien de faire les cents pas, le chef ne reviendra pas plus vite ainsi et je ne sais pas quand il sera là.
Azdurg: -Vous le donneur de bons conseils, vous la fermez où je donne l'ordre de tirer.

En effet, l'attente à tendance à énerver facilement Azdurg qui ordonna à ses hommes de pointer leur armes en direction de Tarnaught. Des sueurs froides se mirent à lui traverser le corps pendant qu'il se disait qu'il aurait mieux fait de se taire.
A l'intérieur, dans la cabine de pilotage, Aiko et Ezoq attendaient nerveusement.


Aiko: -C'est long.
Ezoq: -Moi aussi ça m'inquiète. J'ai bien envie d'aller voir ce qui se passe dehors.
Aiko: -Tu ne va pas me laisser toute seule tout de même?
Ezoq: -Allons bon...Tu as peur?
Aiko: -Mais non...seulement...Bon d'accord, j'ai peur, t'est content?
Ezoq: -J'ai compris. Je vais rester ici.

Au même moment, Estieben était en train de concocter un plan avec Videl afin de se donner un ticket de sortie. Les deux hommes se dirigaient calmement vers le hangar afin de voir ce qui se passait dehors.

Estieben: -Je reconnais que je n'ai pas fait le choix le plus judicieux en retournant ma veste aussi vite, mais je ne voulais pas me faire tuer bêtement.
Videl: -Mais qu'est-ce que vous voulez au chef exactement?
Estieben: -Moi ou Azdurg?
Videl: -Vous évidement.
Estieben: -Disons que je voulais retrouver Etienne. Je l'ai "abandonné" il y a cinq ans à l'armée de Figerna et voilà le résultat si je puis dire.
Videl: -Et vous pensez quoi? Qu'il va vous pardonner?
Estieben: -J'en doute.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mmpowerrangers.forumotion.com
Etienne Orak
Initié
avatar

Masculin Nombre de messages : 169
Age : 28
Localisation : Perdu dans l'espace, à bord de l'Ultima.
Proverbe : L'être humain est beaucoup trop complexe pour lui accorder des distinctions supplémentaires.
Groupe : Les Wyverns
Date d'inscription : 04/01/2008

MessageSujet: Re: En attendant le chef   Lun 8 Juin - 23:38

La situation à l'extérieur devient de plus en plus tendue. Tarnaught s'inquiète, Azdurg s'impatiente, et les soldats restent en joue...

Tarnaught: -*Cette fois je crois que rien ne pourra me sauver. A moins d'un miracle...J'ai vraiment été con sur le coup. J'aurais mieux fait de suivre les ordres...

Près de l'entrée du Hangar, Estieben et Videl observent ce qui se passe à l'extérieur, les deux hommes sont prêts à intervenir si jamais quelque chose se met à dégénérer, mais face au grand nombre de soldats qui sont devant l'Ultima, le combat est plus qu'inégal.
Au même moment, un vaisseau arrive au loin, transportant Etienne et Garnet.


Garnet: -Nous arrivons...
Etienne: -J'espère qu'il n'est rien arrivé de grave à qui que ce soit.

Soudain, une douleur frappe Etienne à la poitrine. Il sent une présence... Serait-ce cet Apocalypse qui l'a frappé la dernière fois? Est-ce l'un des dieux qu'il a entrevu au cours de ses rêves...

Garnet: -Etienne, est-ce que ça va?
Etienne: -Oui ça ira...

Etienne cherche à rassurer Garnet, que ses douleurs ne sont rien, mais Garnet est consciente que quelque chose ne va pas. Plus le temps passe, plus il devient étrange. Que lui arrive-t-il?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mmpowerrangers.forumotion.com
Apocalypse
Combattant
avatar

Masculin Nombre de messages : 25
Age : 28
Date d'inscription : 31/12/2008

MessageSujet: Re: En attendant le chef   Lun 8 Juin - 23:57

Quelque part dans le désert, un portail se forme dans le ciel. De ce dernier en sort une créature étrange...Son corps est humain, mais sa tête n'est qu'un long tentacule rouge sang. Nyarlathotep, le messager des dieux se rend sur les lieux où doit arriver le chaotique que Apocalypse cherche à ramener dans leur rangs.

Nyarlathotep: -Hmmm...Oui, son odeur se rapproche...Mais il n'est pas seul...Toujours accompagné de ces minables humains...Enfin, ça ne m'empêchera pas de lui donner cette chose.

Nyarlathotep fait apparaître dans l'un de ses multiples tentacules un parchemin fait de peau humaine...Une carte...Dessinée avec le sang du même humain dont on a pris la peau pour en faire ce parchemin. Cette carte allait à coup sûr mener Orak jusque dans un lieu où il pourra mettre la main sur l'Al-Azif. Puis il prit la route en suivant l'odeur du chaotique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: En attendant le chef   

Revenir en haut Aller en bas
 
En attendant le chef
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Iron Chef ] Osef Corporation - Hot Fuse
» réussite examen caporal et caporal chef
» Le chef de bataillon MONTALEGRE à BEUTHEN
» Capitaine Maurice Anjot, le chef méconnu des Glières
» Petit train et chef de gare...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kingdom Hearts Wars :: Dans l'espace :: Ultima-
Sauter vers: